There are no translations available.

LE BÊTISIER DES PARASITES DU SILICIUM ORGANIQUE

Il ne se passe guère une semaine sans qu'apparaisse sur le marché une nouvelle marque ou une nouvelle « variante » de silicium organique.

Ce qui serait réjouissant si les promoteurs de ces produits avaient consacré leurs efforts (et beaucoup d'argent...) à mettre au point de nouveaux produits, de plus en plus efficaces, pour le plus grand bien des gens qui souffrent.

Il n'en est rien : le but des marchands de silicium organique est purement mercantile. Les « innovations » qui déferlent à jet continu portent sur des nouveaux noms, des rajouts d'ingrédients plus ou moins inquiétants, et les publicités sont basées sur des mensonges éhontés et des contre-vérités scientifiques flagrantes où les marchands font intervenir de faux spécialistes, des professeurs d'opérette, exhument des découvertes obsolètes et plagient sans vergogne des documents sérieux anonymisés.

Le résultat le plus clair de ces manoeuvres malhonnêtes est que les consommateurs, noyés de fausses informations toutes plus délirantes les unes que les autres, se trouvent complètement perdus et ne savent vers quel produit orienter leur choix.
Pourtant, les publicités diffusées par les marchands de silicium organique atteignent parfois un tel ridicule ou sombrent dans une si effroyable médiocrité qu'on peut presque y lire entre les lignes : « Danger ! Escroquerie ! ».

Des courriers adressés par les marchands de silicium à des consommateurs qui leur posent des questions, ou des conversations téléphoniques, ne manquent pas non plus de sel.

A titre de démonstration, voici donc le Bêtisier des parasites du silicium organique.

Une plongée dans un panier de crabes répugnant... mais parfois involontairement comique.

Ce Bêtisier, avec votre aide, sera bien sûr régulièrement complété.