Du Si-GLYCAN-3 au Si-GLYCAN-5 ou les arguments frappants du "professeur" Assoun

There are no translations available.

Début juillet 2005, l'association AMESSI recevait sur son forum un message d'un prétendu bio-thérapeute nommé Jean-Claude Thimoléon, représentant la société « Glycanmétal» et annonçant le lancement par celle-ci d'un nouveau produit à base de silicium, le « Si-Glycan-3 ».
Pour promouvoir celui-ci, l'auteur n'hésitait pas à discréditer les travaux de Duffaut et les miens au prix de contre-vérités scientifiques et historiques scandaleuses.
Norbert Duffaut y était présenté notamment comme « un chercheur français un peu marginal » qui se contentait « de soigner quelques personnes dans son coin » !
Thimoléon tentait tout simplement de récupérer notre réputation et nos découvertes au profit d'un produit constitué d'une molécule mixte de silicium organique et de silicium minéral... qui ne peut pas exister.

Je m'empresse donc de publier sur internet la liste de toutes les contre-vérités figurant dans le texte incriminé, et conclue en affirmant que le « silicium organique colloïdal » ne peut être qu'une escroquerie.

D'ailleurs, qui donc a « inventé » ce fameux Si-Glycan-3 ?
Il ne peut s'agir que d'un chercheur de très haut niveau, ce qui disqualifie Thimoléon, dépourvu de diplômes scientifiques et qui se présente lui-même sur son site personnel comme (tenez-vous bien) « Chamane tradition Amérindienne et Celte », « Ours au Faucon Blanc », « Magiste et Exorciste » !

En consultant le site du « Si-Glycan-3 », je découvre qu'en fait le produit aurait été « élaboré par un chercheur impénitent (sic), (...) à savoir le Professeur Christian Daniel Assoun, physicien ». Dans un site internet, ce dernier s'auto-proclame « co-inventeur de la Médecine Quantique » ! Rien que ça!
Alors, puisqu'Assoun obtiendrait la « partie organique » du fameux « Si-Glycan-3 » à partir de « l'action de micro-organismes sur des cristaux de quartz », ce qui constitue un véritable exploit technique, j'envoie un message au « professeur » pour lui demander de m'expliquer :
D'où proviennent ces cristaux de quartz (environnement et origine géographique) ;
Quelle fraction granulométrique il utilise (c'est très important) ;
Quel est le spécialiste en exoscopie qui effectue la sélection des grains (je ne me souviens pas qu'Assoun ait été un de mes élèves) ;
Quelle est la tension d'accélération utilisée pour cette opération, de façon à ne pas détériorer ces courageux micro-organismes.
Assoun n'a aucune raison de ne pas répondre à ces questions, puisque je me garde bien de demander les secrets d'extraction qui interviennent nécessairement après la sélection et sont sûrement d'autant plus confidentiels... qu'ils n'existent pas.
J'en profite pour lui demander aussi la justification de son titre, la liste de ses diplômes, leur lieu et date d'obtention, ainsi que la liste de ses publications scientifiques. Bref, rien de confidentiel, le genre de renseignements qu'un scientifique authentique se fait un plaisir de vous communiquer immédiatement.
La réponse d'Assoun, adressée à la présidente de l'association AMESSI, ne tarde effectivement pas.
Datée du 23 juillet 2005, on ne peut pas dire qu'elle brille par l'argumentation technique, ni par le niveau intellectuel. En voici quelques extraits (fautes comprises, ponctuation et style respectés) :

« Chère Madame Laura POULIQUEN,
J 'ai bien reçu la réponse de Monseigneur Loic Le Ribault, et les éléments particulièrement crasses que son écrit contenait, vivant si cela est vrai en Suisse, à Thonex donc dans mon Canton de Genève, j'irai bien volontiers lui mettre mon poing dans la gueule comme l'on dit vulgairement car il ose nous traiter de crapules, tout simplement parceque l'on a osé écrire un peu de vérités chimiques sur son affaire.
Alors on ne va pas jouer avec ce Monarque du Silicium organique à celui qui pisse le plus loin, mais je vais répondre quand j 'aurai un petit moment, j'avoue que ce genre d 'insultes je les traite par le mépris et l'acide sulfurique, et puis personne a peur de Mr LLR, à d'autres époques nous aurions pu être amis, mais là , il est allé un peu loin dans le traitement qu 'il nous dispense, et s 'il continue on ne le poursuivra pas en France, mais en Suisse et ailleurs au royaume uni, nous avons le plus gros cabinet d 'avocats de Londres et il faudra qu'il écrive encore d' autres livres pour raconter ses malheurs, nous ne sommes pas les géoliers ni les juges d'instructions de Mr LLR, il faut qu'il se calme sinon, un jour il va tomber sur un os quantique, on trouve toujours son maître,dit on et ce jour semble proche pour lui,vu son ton odieux pour tous ceux qui sont compétents et ne partagent pas ses opinions (...)
voilà je retourne à mes plasmas
ah oui au plan des mérites Universitaires je suis bien plus haut que mon détracteur, mais je dois arrêter de consacrer du temps à Mr LLR, de plus je vais me faire tirer la kippa par mon Rabin, car c'est jour de Shabbat et je ne dois rien faire, mais j' ai sa permission, ah oui peut être aussi, selon LLR je devrai être un membre de la conspiracy Judéo Maconnique dressée contre lui, j'en parlerai à mes frères à la prochaine tenue de Septembre, peut être qu'en haut lieu on sait quelque chose de cette affaire !!! a+ Assoun
»

Dans ce texte assez difficilement compréhensible, on trouve de graves menaces d'agression physique, des indices selon lesquels l'auteur serait juif et franc-maçon... mais pas la moindre justification du plus petit diplôme ni la plus petite ébauche d'explication scientifique.

Et pour cause : en septembre 2005, la composition du mystérieux Si-Glycan-3 était enfin révélée: comme je l'avais prévu, c'est du silicium colloïdal avec lequel l'« inventeur » mélange de la glucosamine. Le « professeur » précise froidement « je rappelle que la glucosamine a une action reconnue sur l'arthrite et l'arthrose »... Autrement dit, il s'agit d'un mélange de silicium non assimilable et d'un produit allopathique à l'efficacité reconnue. C'est la glucosamine qui agit, pas le silicium...

Mais en un an, heureusement, les recherches du « professeur » vont faire un prodigieux bond en avant : Fini, le Si-Glycan-3 ! Vive le Si-Glycan-5 ! Pour cela, il avait suffi au génial inventeur de colorer en rouge le « G » de « Glycan » et de remplacer le chiffre « 3 » par un « 5 »...
Cette nouvelle découverte est si enthousiasmante que le « professeur » s'empresse d'en déposer le nom le 10 octobre 2006 (numéro de demande : 3457452) sous trois variantes différentes : Silicium organique Glycan 5, Si-Glycan-5 et Si-G5.
Et pas n'importe quelles marques : des marques en couleurs !

Un esprit mal tourné ne verrait-il pas là une intention délibérée d'abuser les consommateurs de vrai G5 ?

Dernières nouvelles

Le blog des amis de Loïc Le Ribault 24 March 2014, 12.09 Administrator Actualités
Le blog des amis de Loïc Le Ribault
There are no translations available. L' Association Internationale des Amis de Loïc Le Ribault (AIALLR) propose chaque semaine des conseils pratiques ainsi que des témoignages sur les bienfaits du Silicium Organique
Read More 8825 Hits 0 Ratings
Où se procurer le Silicium G5 Original du Dr Loïc Le Ribault ? 17 February 2012, 11.51 Administrator Actualités
Où se procurer le Silicium G5 Original du Dr Loïc Le Ribault ?
There are no translations available. Laboratoires Silicium España Laboratorios Parc Tecnologic i de Serveis l'Alba C/Vilafortuny 23, Nau 10,  43480 Vila-seca, Tarragona España Tel +34 985 511 126  Fax +34 977 393 390
Read More 25039 Hits 0 Ratings
Actualités 27 April 2011, 11.22 Administrator Actualités
Actualités
There are no translations available. LE SILICIUM G5 PROUVE SON EFFICACITÉ DANS LE CAS DE LA LOMBALGIE ET DE L’EMPHYSÈME Nous avons le privilège d'être les gardiens de l'œuvre d'un des génies les plus
Read More 23344 Hits 0 Ratings

Rechercher sur le site